Apprendre le japonais avec jeparlejaponais.com - cours de japonais en ligne

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Jusqu'au soir de Yoshiyuki Junnosuke, Park Life de Yoshida Shuichi, notes de lecture
JPJ-Pierre
posté 17 Sep 07 - 15:57
Message #1


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

L'amour est un objectif difficile à atteindre. Sassa en sait quelque chose. Cet homme marié, héros de Jusqu'au soir, entretient une liaison avec une jeune femme qui refuse l'acte sexuel avec lui. Le roman de Yoshiyuki Junnosuke illustre l'incompréhension qui existe entre les sexes et les générations. Son style parfois cru donne une force certaine au récit et souligne le trouble de Sassa jaloux de sa maîtresse qui aurait un petit ami de son âge. Le romancier met ainsi l'accent sur les rapports troubles que les hommes japonais d'une quarantaine d'années souvent qualifiés d'oyaji tentent d'avoir avec de jeunes femmes. En quête d'un bonheur qui semble impossible à trouver, Sassa s'enferme dans une histoire sentimentale compliquée avec une fille. "Depuis sa jeunesse, il s'était toujours retrouvé dans ce genre de situation dans ses rapports avec les femmes", nous explique l'auteur. Il n'est pas aisé pour lui de s'en sortir. Le seul moyen qu'il trouve, c'est de cultiver ce sentiment de jalousie. "C'était, finalement, la voie qui lui convenait le mieux". Mais au terme de ce récit, on comprend parfaitement que la vie de Sassa restera celle d'un homme en proie au doute et sans illusions quant à son avenir sentimental. Il devrait donc s'inspirer de l'existence bohême de ce jeune homme racontée par Yoshida Shûichi dans son roman Park Life. Lui, au moins, ne se pose pas de questions car il a trouvé un espace, le parc de Hibiya, où tous ceux qui s'y rendent "se sentent soulagés". Ce petit bijou d'écriture est une bouffée d'oxygène. Il rappelle de façon simple mais convaincante qu'en matière de bonheur, il faut savoir parfois se contenter de choses simples.

Claude Leblanc, OVNI n°617

Jusqu'au soir de Yoshiyuki Junnosuke, trad. par Silvain Chupin, coll. Série japonaise, éd. du Rocher, 2006, 14,90€
Image attachée

Park Life de Yoshida Shuichi, trad. par Gérard Siary, éd. Philippe Picquier, 2007, 12,50€
Image attachée
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 03 Oct 07 - 01:57
Message #2


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

Personnellement j'avais été très déçu par la lecture de "Jusqu'au soir"... Problème de traduction ? Je n'en suis pas certain. Je n'avais tout simplement pas accroché, voilà tout. L'analyse qu'en fait Claude Leblanc à travers cet article me laisse quand même assez admiratif : je n'ai pas vu autant de chose au travers des personnages de ce roman. Bref, c'est un avis personnel, je n'ai pas trop aimé cette histoire que j'ai trouvé assez fade et peu intéressante. Était-ce justement un choix de l'auteur pour faire ressortir cette relation assez vide finalement entre ces deux personnages ? Peut-être. Laissons-lui ce doute.

Je n'ai pas encore eu le temps de lire le petit roman "Park Life" de Yoshida Shuichi (il traine depuis peu sur ma pile "à lire"...). On verra bien si mes souvenirs du parc de Hibiya me reviennent en mémoire à la lecture de cette histoire.

Par contre, je reste un fan absolu du roman "Les années douces" de Hiromi Kawakami (trouvable chez Picquier Poche). Une magnifique histoire tout à fait contemporaine, une sensibilité d'écriture incroyablement rendue par une belle traduction, un quotidien rempi de poésie... Difficile d'en faire le descriptif, en tout cas voilà un roman que j'ai lu il y a déjà pas mal de temps qui me reste tout particulièrement en mémoire.
Je ne sais pas trop si le journal OVNI avait fait un article sur ce livre (ils ne peuvent pas parler de tout non plus) alors si vous cherchez un bon roman japonais contemporain à vous mettre sous la dent, je recommande celui-ci tout particulièrement.

En attendant de lire d'autres articles sur la littérature japonaise ; il y a un grand nombre de romans (contemporains surtout) qui sont traduits en français, et dans le lot il y a parfois de véritables trésors !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 07 Feb 08 - 23:03
Message #3


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

Pour en revenir à "Park Life", très bon roman mais... bien trop court !!! C'est dommage car j'aurais eu envie de quelques centaines de pages en plus.
Bref, une fois de plus c'est une "tranche de vie" racontée par les petits détails de la vie de tous les jours.
Un livre à recommander donc, roman (trop court à mon goût) très sympa.
Ca m'avait donné envie de trainer de nouveau dans un des grands parcs de Tokyo.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 09 May 08 - 13:53
Message #4


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

J'ai adoré ce livre (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/laugh.gif)

J'ai un peu moins adoré le prix, surtout vu le temps que j'ai mis à finir le roman: 45minutes (je l'avais pris pour aller au boulot, résultat j'ai fait le retour jusqu'à chez moi sans bouquin...)

Mais il faut le lire tout de même (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/tongue.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Copyright Editions Ilyfunet. All rights reserved.
No reproduction or republication without written permission.
IPB