Apprendre le japonais avec jeparlejaponais.com - cours de japonais en ligne

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> La J-Pop a bien des misères
JPJ-Pierre
posté 29 Feb 08 - 14:43
Message #1


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les Japonais aiment les acronymes. Cela ne date pas d'aujourd'hui même si à l'ère du téléphone portable et des messageries instantanées, ils ont tendance à se multiplier. La presse en regorge et il n'est pas toujours aisé d'en comprendre le sens. Les lettres latines envahissent ainsi l'espace occupé jadis par les kanji (caractères chinois) et les kana (syllabaire japonais). Ce mode d'expression est évidemment très en vogue chez les jeunes Japonais qui, avec leur KD (Keitai Denwa, téléphone portable), échangent des messages auxquels la plupart des parents ne doivent rien comprendre faute de disposer d'un dictionnaire adapté et remis à jour en permanence. Car ces acronymes évoluent. Ils sont très liés à la culture populaire qui est en perpétuelle ébullition. C'est notamment vrai dans le monde de la musique. Au cours des dernières années, il a enregistré de nombreux bouleversements. Ce qu'on appelle la J-Pop (Japanese Pop) a perdu un peu de sa superbe au profit d'autres genres qui en sont néanmoins dérivés. La musique standardisée, interprétée par des artistes dont on a l'impression qu'ils ont été produits à la chaîne tant ils se ressemblent, n'occupe plus la place hégémonique qui était la sienne il y a une dizaine d'années. L'avènement d'Internet n'est pas étranger à cette évolution. Tandis que les maisons de disques contrôlaient les canaux de distribution et pouvaient imposer les artistes et les styles qu'elles souhaitaient, l'émergence de nouvelles formes d'échanges a donné aux individus plus de liberté, leur permettant d'échapper aux diktats de la communication de masse. Par ailleurs, de nouveaux centres de production culturelle ont fait leur apparition. C'est notamment le cas d'AKB (Akiba, Akihabara), l'ancienne Mecque de l'électronique à Tokyo devenue le cœur de ce qu'on pourrait appeler la culture otaku où tous les AO (Akihabara no Otaku, les otaku d'Akihabara) se donnent rendez-vous pour partager leur amour de l'anime, du manga et de tous les produits qui en sont dérivés.
L'A-Pop en fait partie. A pour Akihabara ou pour Anime, c'est selon. Ce nouveau genre est en train de tailler des croupières à la J-Pop, victime de la crise du disque et du désintérêt croissant des jeunes Japonais pour la musique imposée. Au grand étonnement des principales maisons de disques, la chanson Motteke! Sêrâ fuku, générique de l'anime Raki Suta, a fait un carton alors que cette émission n'était pas diffusée sur l'une des grandes chaînes, détrônant même pendant quelques jours le groupe Yuzu en tête des meilleures ventes. Le bouche-à-oreille joue un rôle considérable dans la mesure où l'engouement pour tel ou tel artiste trouve son point de départ dans l'une des innombrables boutiques du quartier. Celles-ci contribuent beaucoup à faire le succès des uns et le malheur des autres. Certains l'ont bien compris à l'instar d'Inoue Shunji, le patron de Lantis, société qui produit et distribue des artistes issus de cet univers. Ceux qui ne comprennent pas ce mouvement sont des KY (Kûki Yomenai, incapables de lire l'atmosphère du moment), autrement dit de vilains ringards. Compte tenu de la bonne santé des secteurs de l'anime et du jeu vidéo au Japon mais aussi au-delà des frontières de l'Archipel, l'A-Pop pourrait sans doute mieux réussir à l'étranger que les artistes de la J-Pop considérés comme trop japonais. Kokia en est d'une certaine façon une bonne illustration. Même si elle n'est pas un pur produit A-Pop (elle a tout de même commencé sa carrière par la bande son d'un jeu vidéo), elle réussit bien à l'étranger car on la présente avant tout comme "la voix du film d'animation Origine". Le groupe JAM Project (Japan Animationsong Makers Project) à qui l'on doit les génériques de Dragon Ball et Pocket Monster fera une tournée aux Etats-Unis, au Brésil et au Mexique en 2008, preuve que l'A-Pop pourrait se substituer à la production classique. Mais la J-Pop n'a pas seulement à craindre l'A-Pop. Elle va devoir s'accommoder de la montée en puissance des ABC (American Born Chinese, Chinois(es) né(es) aux Etats-Unis) comme Tiana Xiao qui entendent bien séduire le marché japonais, l'un des plus actifs de la planète. Voilà qui promet de belles joutes musicales pour tous ceux qui, comme moi sont DD (Daredemo Daisuki), c'est-à-dire éclectiques dans leurs goûts musicaux.


Claude Leblanc, OVNI n°627
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cedhann
posté 07 Mar 08 - 19:36
Message #2


Newbie
*

Groupe : Members
Messages : 7
Inscrit : 07 Mar 08
ville:DIJON

Bonjour

Merci pour cet article.J'ai quelques questions :

J'ai pas bien compris la différence entre la J-Pop et la A-Pop ?
Tu dis que la tournée du Jam project passerait aux States, au Bresil et au Mexique...ne viendraient ils pas aussi en Europe (j'ai vu ça sur le net)..j'espère qu'ils ont pas annulé la tournée Européene

Merci et à bientôt.

J'en profite pour inviter tous les fans du Jam project sur mon site spécialement consacré à ce super groupe à l'adresse suivante...(le site débute et à besoin de membres)


http://jam-project-france.fansforum.info

Merci encore
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 10 Mar 08 - 13:42
Message #3


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

je reste quand même fidèle à Asian Kung-Fu Generation (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/smile.gif) Je ne suis pas sûre qu'ils soient très populaires au Japon, mais apparemment en Europe ça ne marche pas trop mal, à voir leur taux d'apparition sur NoLife TV ou Game One...

Même si le groupe est complètement écrasé par le Visual Key qui fait un malheur chez les otaku francais (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/huh.gif) ...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cedhann
posté 22 Mar 08 - 23:52
Message #4


Newbie
*

Groupe : Members
Messages : 7
Inscrit : 07 Mar 08
ville:DIJON

Le Jam Project viendra peut être en france en Octobre 2008 à l'occasion de leur tournée mondiale : World Flight 2008 No Border.

Il y aura aussi un concert du Asian Kung fu génération en France cette année (à Paris)


http://jam-project-france.fansforum.info
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 25 Mar 08 - 12:34
Message #5


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

Cedhann tu es mon héros !! (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/smile.gif) (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/smile.gif) d'où tiens-tu cette information ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cedhann
posté 31 Mar 08 - 21:03
Message #6


Newbie
*

Groupe : Members
Messages : 7
Inscrit : 07 Mar 08
ville:DIJON

Non je suis pas ton héro mais plutôt ton tortionnaire (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/sad.gif) ...je me suis trompé, ce n'est pas Asian Kung Fu qui fait un concert en France en 2008 mais l'Arc en Ciel.

J'ai confondu, vraiment désolé. (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/sad.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 01 Apr 08 - 10:14
Message #7


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

...t'es plus mon héros (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/dry.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
JPJ-Pierre
posté 28 Apr 08 - 09:28
Message #8


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

A propos du concert de L'Arc-en-ciel en France et pour ceux qui ne le sauraient pas encore, c'est le vendredi 9 mai prochain à 19h au Zénith (211 av Jean Jaurès75019 Paris).
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Copyright Editions Ilyfunet. All rights reserved.
No reproduction or republication without written permission.
IPB