Apprendre le japonais avec jeparlejaponais.com - cours de japonais en ligne

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Travailler au Japon
Anne
posté 29 Apr 08 - 13:17
Message #1


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

Une petite recherche sur les différents, et nombreux fora (ceci n'est pas une erreur, un forum, des fora de même qu'un medium et des media <-- en revanche ceci est une véritable digression) consacrés au Japon et à sa culture, j'ai pu voir les différentes réactions des internautes à ce sujet.

J'ai l'impression que bon nombre d'entre eux se découpent selon un schéma qu'on retrouve régulièrement:

1. L'otaku de base (ou celui qui se définit comme tel) semble rejeter en bloc tout ce qui ne correspond pas tellement à ce qu'il a vu jusque là du Japon c'est à dire une jolie demoiselle avec une jupe extrêmement courte et dont la principale préoccupation est d'aller au lycée en se demandant si elle est réellement amoureuse de Tarô / un samurai rônin qui cherche à venger son maître en massacrant tout se qui se présente sur son passage, y compris la petite vieille qui est venue lui demander l'heure.

2. Le désoeuvré semble haïr le Japon (sans véritable raison puisqu'il n'y a jamais été). L'essentiel de ses réponses sur le forum se résume à saper le moral de tous ces braves petits étudiants (ou non) qui rêvent de partir au Japon, ne serait-ce que pour deux semaines de vacances. Pour lui, le Japon est moche, sale, pervers. La société est horrible, les enfants sont cruels, les femmes soumises. Le Japon, c'est le mal. Allez comprendre pourquoi il traîne toujours sur ces fora consacrés à cet affreux pays.

3. Le déçu. Phénomène plus rare, le déçu est allé au Japon pour de vrai, et deviens ainsi le héros du forum otaku. Ses petits camarades, impressionnés par sa débrouillardise (ou par l'argent de ses parents), boivent littéralement chacune de ses paroles, ce qui donne les désoeuvrés / rejettent en bloc l'idée d'un Japon pénible, ce qui donne les otaku. Le déçu attribue son amertume au Japon dans son ensemble et non à son propre manque d'expérience, et estime sa déception comme fait universel. Son but dans la vie est de dispenser son enseignement comme tel (sans préciser que bien sûr, personne n'aura la même perception des choses) et d'éviter aux autres une cruelle déception.

4. Le très, très rare. Le très, très rare est allé au Japon. Il y a vécu, travaillé, est revenu et vaque de temps en temps sur divers fora (pas forcément consacrés au Japon). Il est capable de dire ce qui a été cool, et ce qui l'a moins été, en prenant en compte les différentes conjonctures, en précisant que ce qu'il dit ne vaudra pas pour tout le monde. Comme son nom l'indique, il est vraiment très, très rare.



Que voilà un tableau mesquin et manichéen (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/rolleyes.gif) il y aurait certainement beaucoup de sous-parties à faire, et de nouvelles sections à créer, mais c'est très clairement la vision qui m'apparaît en fréquentant bien malgré moi ces communautés. Bien entendu, cette vision des choses ne concerne que moi (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/tongue.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 18 May 08 - 14:58
Message #2


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

Super ! Très marrante "analyse" de la situation actuelle sur le net autour du Japon.
Il manque encore pas mal de "catégories" et "sous-catégories" mais pour un début c'est vraiment excellent, et drôle.
Ça me rappelle une engueulade assez amusante que j'avais lu sur un forum franco-japonais (de mémoire, ça devait être REFJ je crois) au sujet du livre "Stupeur et tremblement" d'Amélie Nothomb. Les français "fan du Japon" étaient assez scandalisés par la description faite par l'auteur de la vie de bureau au Japon, argumentant en disant que c'était presque injurieux et autre ; les réponses des quelques japonais étaient assez marrantes car, eux qui vivent ça au jour le jour, ne voyaient pas du tout où était "l'insulte" ou même la critique car ils disaient que l'auteur ne faisait que décrire des situations assez courantes, et pour eux même assez banales. Comme quoi les points de vue mais surtout la manière de voir et ressentir les choses étaient très différentes d'un côté comme de l'autre.
J'ai repensé à cette histoire car pendant les débats agités, toutes les catégories citées par Anne étaient rassemblés en même temps, et ça chauffait pas mal !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 24 Jun 08 - 14:50
Message #3


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

il a eu un débat similaire sur le forum Aujourd'hui le Japon, certaines personnes disaient même que pour dire des bêtises pareilles, elle n'avait jamais dû aller au Japon (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/blink.gif) pour l'avoir un peu fréquentée (ouh ça fait classe de dire ça mais c'est une amie de ma tante) elle ne m'a pas eu l'air d'être du genre à pondre des romans sous couvert de la biographie falsifiée et beaucoup de travailleurs immigrés se sont retrouvés dans ce livre.
Quoi qu'il en soit elle est la première à dire que cette expérience n'est valable que pour elle et que d'autres s'en sont mille fois mieux tirés (et heureusement !)

Cela dit c'est que c'est très étonnant les réactions qu'on peut voir dès qu'on a tendance à signaler que le Japon n'est pas le pays où les gens sont tous habillés en gothique, et où chacun peut s'habiller comme il veut sans être regardé de travers (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/laugh.gif) Personnellement ça m'amuse beaucoup, mais il faudrait que je fasse des recherches plus poussées pour trouver d'autres catégories, si certains en connaissent d'autre qu'ils nous en fassent part (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/wink.gif)

Edit: attention à tous ! Pour la Japan Expo les très vénérables (ou plutôt ceux qui voudraient être considérés comme tels) responsables d'Eurasiam vont faire une conférence sur le thème "Travailler au Japon, c'est possible !" (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/tongue.gif) je suis curieuse de voir ça
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 25 Jun 08 - 12:22
Message #4


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

Ah bon ??? Au Japon tous les jeunes ne sont pas TOUS habillés en gothic ??? Ah, c'est trop naze alors !
Mais non, je plaisante bien sûr.
J'en suis presque à me demander si je ne devrais pas "créer" un catégorie dans laquelle je colle à la description : catégorie "Plus j'y vais, plus j'ai de questions..."
En effet, je suis allé à Tokyo 6 ou 7 fois, les derniers voyages ont été même particulièrement riches en rencontres, et bien je reviens systématiquement en France avec en tête un nombre incalculable de questions par rapport à ce que j'ai pu vivre pendant ces voyages.
Mon dernier séjour au printemps était très riche en rencontres, en longues discussions (parfois en japonais, pas facile de comprendre mais bon...) et donc particulièrement intéressant pour moi car j'avais l'impression que, enfin, j'accédais à l'envers du décor. J'ai eu pas mal d'occasions d'écouter les discussions de gens parlant de leurs vies de tous les jours, leurs problèmes au travail, leurs problèmes de couples, leurs envies, leurs passions, etc. C'était absolument passionnant !!!
Là, je ne me contentais plus d'être un simple spectateur de la vie à Tokyo, je me retrouvais à discuter face à face avec des gens de "tous les jours".

Alors je ne sais pas si mon "conseil" est le bon, mais je suggère tout de même aux gens qui souhaitent se rendre au Japon pour la première fois de SURTOUT prendre leur temps, de garder un esprit ouvert et d'être à l'écoute en essayant (c'est pas facile) d'oublier un peu les préjugés que l'on peut avoir sur ce pays.
C'est vrai que j'ai tendance un peu systématiquement à répéter que Tokyo (c'est en gros tout ce que je connais du Japon) n'est pas un manga rose bonbon, mais j'ai eu les plus grandes surprises en m'immergeant dans les quartiers populaires de cette ville immense, et de simplement laisser filer le temps à regarder les gens passer... À peu de choses près, c'est comme ça que je fonctionne toujours à Tokyo, rien de plannifier et me fier au hasard des rencontres et des itinéraires. Parfois, ça ne donne rien, et parfois c'est absolument magique !

Il sera de toute façon vrai que l'on pourra avoir des opinions positives ou négatives sur pas mal de sujets. Le Japon ne fonctionne pas comme la France, les japonais ont leur propre culture et leur propre façon de penser. Il ne s'agit pas de tenter de se "mesurer" à eux, mais de juste rester ouvert pour assimiler ces différences.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 25 Jun 08 - 14:51
Message #5


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

Serait-il vraiment utile de créer un groupe ? (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/blink.gif) tu es le seul énergumène de cette espèce que je connaisse lol

C'est triste à dire mais même les personnes (qui ne manquent pourtant pas de matière grise) qui y sont allées 2 mois reviennent persuadées de tout connaître et ont la furieuse manie d'en parler en levant la tête, haussant la voix (mais serrant tout de même la gorge pour ne pas paraître trop fiers d'eux-mêmes <---- il est de mise d'avoir l'air blasé et serein de l'homme qui connait tout à la vie) à n'importe quelle occasion, du moment qu'ils peuvent signaler que la mentalité japonaise n'a pas de secret pour eux.

Je pense qu'un conseil pour rester ouvert et patient au Japon ne peut pas être un mauvais conseil (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/wink.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 26 Jun 08 - 14:20
Message #6


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

Ben... non non, ne créons surtout pas de groupe "Je me pose trop de questions" !
Parce que l'on passerait notre temps, justement, à poser des questions et sans pouvoir y répondre... Bref, comment tourner en rond et perdre son temps.

Avoir l'air blasé après 2 mois au Japon ?! Et bien... comment ont-ils fait ? Pour ma part, c'est strictement impossible. À moins de "baigner" dans cette culture depuis l'enfance, il ne me semble pas possible de revenir en se disant "j'ai tout compris du Japon". Quand je reviens, j'aurais plutôt tendance à me dire "une fois de plus, je n'ai rien compris du tout." Et c'est pour cela que j'y retourne aussi vite que je peux.

C'est comme apprendre le japonais : il est nécessaire de faire une sorte de "gymnastique" de l'esprit pour apprendre correctement (pour un européen). Rien que la structure du language est tellement éloigné de ce que l'on a l'habitude de connaître en Europe, ce n'est vraiment pas facile de simplement structurer ses phrases en language courant japonais. On s'y habitue petit à petit mais je ne pense vraiment pas que cela puisse être inné pour un européen "pur jus" sans aucun lien direct avec l'Asie (la langue chinoise rentre, par exemple, dans la même catégorie).
Il me semble qu'il en est de même pour pas mal de choses au Japon. Outre le language, c'est toute une culture et un mode de pensée qui me semble tellement différent du mien que j'aurais du mal à me dire que j'en ai fait le tour en quelques mois...

OK, il est souvent vrai aussi que ces personnes (catégorie "2 mois sur place, j'ai tout compris") ne disent pas des choses fausses. On ne peut pas renier que leur expérience est bien réelle. Mais c'est vrai que, bien souvent, leurs conclusions sont parfois un peu trop superficielles à mon goût. Et puis le petit jeu des comparaisons m'agace souvent quand cela arrive dans ce genre de discussion... En France, c'est comme ci, au Japon c'est comme ça. OK, et alors ? Je suis certain que chez mes voisins de palier, ce n'est pas pareil que chez moi. Est-ce juste cela qui va faire en sorte que je puisse conclure que c'est mieux chez moi ou chez mon voisin ? Je n'en suis pas certain.

Bon, je ne sais plus du tout où je voulais en venir. (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/blink.gif)
On en reparle au prochain épisode !
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Copyright Editions Ilyfunet. All rights reserved.
No reproduction or republication without written permission.
IPB