Apprendre le japonais avec jeparlejaponais.com - cours de japonais en ligne

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> texture
JPJ-Pierre
posté 24 Sep 07 - 14:40
Message #1


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

Séance dédicaces à la librairie Papier bavard, dans le 20e arrondissement de Paris. Contrairement à la star adulée du public contrainte à une certaine mécanisation du geste et de la parole face à l'interminable queue qui se présente à son stand, l'auteur méconnu que je suis peut se payer le luxe de prendre son temps avec les lecteurs et de discuter avec eux sans compter. Certains partageaient manifestement le plaisir que j'éprouvais en leur compagnie, n'hésitant pas à me questionner, me regardant dessiner ou me faisant part de leur expérience du Japon. Parmi eux, une jeune femme, qui a passé deux bonnes années dans l'Archipel, n'était pas vraiment convaincue quand je parlais de la variété de la bouffe japonaise. Je sais maintenant que j'aurai dû lui rappeler cet élément souvent négligé dans la cuisine française, un élément source de perspectives culinaires nouvelles et multiples: la texture. Rechercher de nouvelles saveurs, c'est bien. Mais on en viendrait parfois à faire n'importe quoi, surtout quand la chimie s'en mêle. La cuisine japonaise a ça de bien qu'elle se permet de faire de la texture d'un aliment un critère de qualité au même titre que son goût. Les Japonais sont capables d'apprécier un plat uniquement pour sa consistance. La fadeur n'est pas un problème. La dégustation des udon ne sollicitent pas que le palais. Udon wa nodo de taberu (les udon se mangent avec la gorge). Ça ne s'invente pas. Les papilles gustatives ont de la concurrence... D'où mon idée que la portée du terme oishii dépasserait largement celle de la traduction qui lui est naturellement donnée: bon. Et comme toujours, la culture rejoint la langue, une culture ici faite de tendre, de mou, de ferme, de gélatineux, de liquide, de croustillant, de fondant, de croquant, de caoutchouteux, de crémeux, une culture riche et variée.

Image attachée
Go to the top of the page
 
+Quote Post
JPJ-Pierre
posté 24 Sep 07 - 18:25
Message #2


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

Joann Sfar fait dire la même chose à l'un de ses personnages dans Missionnaire. Il doit sans doute avoir raison... (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/wink.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
noino
posté 25 Sep 07 - 15:40
Message #3


Newbie
*

Groupe : Members
Messages : 2
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Bordeaux

A propos Pierre, à quand une séance de dédicaces en province ?
Je ne sais pas moi... à Bordeaux par exemple (à tout hasard (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/rolleyes.gif) )
Go to the top of the page
 
+Quote Post
JPJ-Pierre
posté 25 Sep 07 - 21:55
Message #4


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

Aaaah... une bonne séance de dédicaces en province... Ça me plairait bien. Mais l'auteur méconnu que je suis...
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Copyright Editions Ilyfunet. All rights reserved.
No reproduction or republication without written permission.
IPB