Apprendre le japonais avec jeparlejaponais.com - cours de japonais en ligne

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> dessin manga
JPJ-Pierre
posté 13 Nov 07 - 12:46
Message #1


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

Dans le précédent édito, je parlais de ces mots du japonais de plus en plus présents dans notre langue. Je suis même allé jusqu'à évoquer l'amalgame dont est l'objet en France le terme manga. Il faut dire que parmi tout le lexique de l'amateur de culture nipponne moderne, le mot manga occupe une place bien particulière. Il est ce mot par lequel passent toutes les convoitises de ceux pour qui Japon rime avec dessins animés, jpop, jeux vidéo, plutôt que temple, théâtre bunraku ou cérémonie du thé (même si certains n'hésitent pas à carrément tout mettre dans le même sac). Mais il est aussi l'expression d'un désir démesuré de s'approprier un style de dessin que l'on n'hésite pas à qualifier d'unique et en bien des points différent de ce qui est pratiqué en France. C'est oublier qu'il existe toute une production de manga d'auteur qui, contrairement à la production commerciale, dépasse le cadre imposé par des codes graphiques et narratifs relevant moins du dessin que des signes. Véritable concrétisation d'un rapprochement culturel qu'on se plaît souvent, à tort, de croire illusoire et auquel on oppose une fausse complexité. Pour s'en convaincre, il suffit de lire les BD (manga?) de la collection Sakka que dirige Frédéric Boilet pour Casterman. Incontournable passerelle entre les cultures française et japonaise.

Image attachée
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 31 Dec 07 - 00:16
Message #2


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

C'est vrai que la collection Sakka a le grand mérite de présenter une variété de styles assez différents. Moi-même n'étant pas un grand fana de manga, j'apprécie cette variété et cette qualité éditorial.
Je reviens tout juste de Tokyo et une fois de plus j'étais très surpris, en feuilletant quelques magazines de manga, de voir que les styles de dessins japonais évoluent énormément et dans toutes les directions. Si de nombreuses personnes imaginent qu'au Japon on ne dessine QUE des personnages "aux grands yeux étonnés", c'est une énorme erreur.
Il est vrai qu'un style japonais, si l'on peut en parler de cette façon, existe mais il est multiple et la variété est très large. Il est très complexe d'ailleurs de s'y retrouver dans un magasin Book Off (chaine spécialisée en occasion, une mine pour les amateurs) à Tokyo : j'ai passé largement 2 heures à fouiller sans trouver un seul truc qui correspondait à ce que je recherchais comme style graphique...

Dommage effectivement que l'on fasse bien souvent un amalgame "manga" : les passionnés japonais doivent avoir les oreilles qui sifflent !
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Copyright Editions Ilyfunet. All rights reserved.
No reproduction or republication without written permission.
IPB