Apprendre le japonais avec jeparlejaponais.com - cours de japonais en ligne

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> rigolo
JPJ-Pierre
posté 18 Sep 07 - 09:37
Message #1


responsable
***

Groupe : Root Admin
Messages : 4908
Inscrit : 31 Aug 07
Lieu : Paris

Pendant mes onze années passées au Japon, j'ai souvent eu à faire à des Japonais qui acceptaient difficilement l'idée qu'un étranger comme moi puisse s'exprimer dans leur langue. Certains provinciaux, ne côtoyant les "gaijin" que via la télévision et les films américains, perdaient parfois complètement leurs moyens face à ces êtres sur le visage desquels il est écrit "je ne suis pas japonais", message mal interprété et souvent traduit par "je ne parle pas japonais". Le raccourci fait mal.
A mon retour en France, j'ai malheureusement dû constater qu'une dizaine d'années n'aura pas suffi pour venir à bout d'une idée tout aussi néfaste qui conforte le mal-être de certains Japonais face aux étrangers japonisants: le japonais serait une des langues les plus difficiles du monde... Elle est bien bonne, celle-là! Une langue qui ne compte que cinq sons de voyelle, où il n'y a pas de genre, pas de nombre, pas d'article, pas de conjugaison, pas d'orthographe, une telle langue serait difficile? Ha ha ha! Un peu de sérieux, s'il vous plaît. Alors bien sûr, il y a les kanji. Des centaines de kanji. Ces fameux caractères chinois aux lectures multiples, au tracé si subtil et aux formes si intrigantes. Mais à ceux qui prétendent, avec un aplomb imperturbable et une condescendance à peine camouflée, que le japonais c'est pas pour les rigolos, je rappelle que les kanji ne concernent que l'écrit et qu'ils ne constituent en rien une barrière à la maîtrise du japonais parlé. La "barrière de la langue" n'existe que pour ceux qui veulent bien la voir.


Image attachée
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 19 Sep 07 - 01:40
Message #2


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

Juste pour en rassurer quelques uns : la situation inverse arrive aussi bien souvent.
Je n'ai fait que jouer le rôle de touriste à Tokyo (et environs) à plusieurs reprises, et je ne parle qu'assez peu le japonais. Mais durant mes passages récents (et mon niveau de japonais un peu meilleur), les quelques fois où je me suis exprimé dans leur langue avec des japonais, l'accueil était plutôt positif et encourageant.

Bien sûr, le statut de résident et celui de touriste n'est probablement pas perçu de la même façon là-bas (d'où la différence de contact) mais malgré tout je n'ai pas encore ressentit ce genre d'attitude. Il me semble que la jeunesse japonaise aura moins tendance à réagir de cette façon (ce n'est qu'une impression, je n'ai aucune certitude). Quelques fois même des personnes m'ont félicité de mes efforts de language. Ca flatte énormément mon égo dans ces moments là, mais ça ne dure pas bien longtemps : exprimez-vous dans un japonais à peu près correct avec quelqu'un là-bas qui est prêt "à jouer le jeu" avec vous et vous gouterez vite aux joies du grand moment de solitude et de la panique désarmante... Votre interlocuteur vous parlera alors en japonais puisque vous semblez le parler vous aussi... Lui faire comprendre qu'avec la vitesse impressionnante de son débit de parole, vous ne comprenez quasiment rien de ce qu'il vous dit devient à ce moment là très génant (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/unsure.gif)

J'approuve en tout cas la réflexion de Pierre qui précise que le japonais oral (pour l'écrit, oui nous sommes d'accord c'est plus complexe) n'est pas insurmontable. Au premier abord, cette langue est totalement déroutante. Mais avec une oreille attentive, on arrive très vite à discerner quelques mots, et petit à petit quelques expressions, de petites phrases, etc. Malgré quelques erreurs dans la façon de construire ses phrases, on arrive très vite à se faire comprendre : la prononciation du japonais est sans problème pour un français. Il ne s'agit pas de faire un concours d'élocution mais de se débrouiller dans la vie de tous les jours. Et dans pas mal de situations, même quelques petites erreurs pourront être une bonne occasion de rigoler !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 17 Jan 08 - 23:26
Message #3


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

A mon sens, et au niveau de l'oral; la plus grosse difficulté provient de la formulation et du placement des mots dans la phrase (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/smile.gif) Même après des années d'apprentissage du latin, on a peu l'habitude de placer le verbe tout à la fin (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/wink.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
magic_d
posté 04 Mar 08 - 01:30
Message #4


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 101
Inscrit : 03 Sep 07
Lieu : Paris

La langue allemande nécessite, elle aussi de placer le verbe en fin de phrase.
C'est vrai qu'au début, cette construction peut sembler difficile, mais finalement c'est une gymnastique de l'esprit.
Au bout de quelques temps, on oublie complètement ce genre de problématique tellement cette construction de phrase devient évidente.
On peut aussi se dire que cette façon de procéder (mettre le verbe à la fin) oblige à écouter son interlocuteur jusqu'à la fin pour comprendre sa phrase. Souvent, sans le verbe on ne comprend pas le sens de la phrase...
C'est une réflexion toute personnelle, il ne faut pas chercher plus loin (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/rolleyes.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Anne
posté 06 Mar 08 - 15:53
Message #5


Advanced Member
***

Groupe : G Presse
Messages : 52
Inscrit : 17 Jan 08

oui mais moi j'ai une mémoire de poisson rouge (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/laugh.gif) j'ai tendance à me concentrer sur la fin de la phrase alors il m'arrive de zapper le début...
heureusement que pour le moment je n'ai que des phrases courtes à affronter (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/tongue.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sutaSan
posté 19 Apr 08 - 01:17
Message #6


Newbie
*

Groupe : Members
Messages : 5
Inscrit : 15 Nov 07

Je suis un petit peu dans le même cas que Anne. Parfois, quand je pose une question en japonais, automatiquement je ne veux entendre que je les mots que je comprendrais. Malheureusement dans la réponse parfois je ne comprends aucun mots (IMG:http://forum.jeparlejaponais.com/style_emoticons/default/ohmy.gif) ... Il faut tout écouter pour avoir une chance de tout comprendre, c'est le but. Mais souvent juste avec quelques mots, on a compris ce que la personne a dit, même si l'on n'a pas saisit la phrase entière.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 

Copyright Editions Ilyfunet. All rights reserved.
No reproduction or republication without written permission.
IPB